LES STRUCTURES : le manque crucial d'ESPACE au collège

Publié le par Les parents d'élèves au Conseil d'Administration

Le collège Jules Ferry est le deuxième collège d'Eure et Loir en effectif depuis de nombreuses années pour ceux qui ne le sauraient pas.
Son autre spécificité est son taux d'élèves transportés (plus de 85%) qui conduit au sureffectif le midi
par rapport à la capacité actuelle d'accueil du self.
Les 628 élèves sont répartis dans 24 classes mais le collège ne possède pas assez de classes dans ces bâtiments pour accueillir tous les cours. Le collège possède deux bâtiments B et C utilisables alors que le bâtiment A est vétuste et inadapté à l'enseignement.
Par ailleurs, des classes sont ouvertes en préfabriqué dans la cour du collège pour faire face aux manques de classes. Une seule salle d'étude existe et ne permet que l'accueil d'une classe. Chaque fois que plusieurs professeurs sont absents, l'administration doit jongler avec les élèves.
Il n'existe aucun préau abrité dans le collège et comme le hall du bâtiment n'est pas homologué pour les 600 élèves, nos enfants restent été comme hiver dehors quelques soit le temps.
Si vous souhaitez réagir à ces informations ou les compléter, faites-le nous savoir par vos commentaires.

Publié dans vie du college

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
<br /> Comme vous dites! Vivement les achats de terrains !<br /> Remettons les choses à leur place et voici donc la face cachée de ce qui se passe au CA ...<br /> <br /> Pour les achats fonciers en cours, il est aussi vrai que dans les CA, cela ne fait que trois ans que l'on réclamait le départ du SIVOS<br /> mais pour des raisons de conformité avec la loi.<br /> Jules Ferry devait être le seul collège en 2010 à avoir une pompe à gasoil illégale devant son entrée<br /> sous prétexte qu'il n'y avait pas de pompes permettant l'accès aux cars à Auneau ! Le Conseil Général l'a même fait enlevé l'été sans trop<br /> prévenir le collège histoire de ne pas faire de vagues ...<br /> <br /> 3 ans c'est long !<br /> <br /> Pour le marbrier (dernier terrain juxtaposé au collège) : faut voir le PLU d'Auneau de plus près. Les terrains ont une valeur non négligeable en plein centre ville.<br /> Faut pouvoir se les payer ou faire des offres en rapport. Un nouveau collège en périphérie ça se discute, mais visiblement il ne faut surtout pas en parler.<br /> <br /> Mais parlons maintenant de la qualité de la rénovation, et non restructuration comme demandée car Auneau n'a pas été jugé priotaire à l'époque dans le PPI du Conseil Général, ce qui a valu une<br /> remise à sa place du nouveau principal surpris par ces travaux<br /> qui ne correspondaient au projet d'avenir du collège, et pourtant.<br /> <br /> La chaudière est toujours d'époque et les départs de circuits aussi, ce qui a donné des nouveaux bâtiments avec des salles de classe<br /> à 16° pendant 2 ans, comme le CDI (maintenant cela va un peu mieux, attendons l'hiver prochain).<br /> <br /> Les salles de classe sont désormais taillés pour 28 élèves et dès qu'on dépasse ce nombre on condamne la porte de sécurité. Les couloirs ont été rétrécis<br /> et on ne s'y croise plus à deux classes. Les peintures d'escalier se font déjà la malle, mais à part ça, on est dans le neuf.<br /> Au passage, c'est quand même la politique de l'établissement qui a permi d'équiper le collège à ce haut niveau de technicité et qui permet<br /> les résultats en hausse qu'on lui connait avec une équipe pédagogique en partie renouvelée.<br /> <br /> Un nouvel article du blog en cours de rédaction va vous apprendre que le PPI (plan pluriannuel d'investissement) intégrerait<br /> (attention à la réforme des collectivités d'ici là) une nouvelle restauration en septembre 2016 !<br /> <br /> encore 3 non 5 ans à attendre ! Venez donc enseigner à Jules Ferry d'ici deux ans et vous verrez.<br /> <br /> D'ici là ? Toujours 200 à 250 places dans le self en serrant les tables, deux heures de service et que 560 demi-penseionnaire à servir.<br /> Heureusement les profs n'y déjeunent quasiment plus, car trop bruyant et pas chauffé ...<br /> <br /> Pour finir, avec les sureffectifs déjà par classe, heureusement que les profs de Jules Ferry le font déjà (accueillir une autre classe)<br /> mais ce n'est pas la panacée. Avec des cours dans deux voire trois autres collèges pour certains profs, ce n'est sûrement pas le même travail<br /> que dans le privé avec un seul collège a sa charge où l'on est mieux payé (toujours avec notre argent) mais dont les résultats extraordinaires restent à prouver.<br /> <br /> Enfin, si on ne relate que des faits réels dans ce blog (et c'est notre constante), il est clair que la population<br /> du canton devrait y réfléchir ...<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> Dommage que vous ne précisiez pas que la collectivité de rattachement procède à des acquisitions foncières pour améliorer les choses. Ca a été dit en CA. C'est long, on le sait tous.<br /> <br /> Globalement, pour un professeur, les conditions de travail sont correctes dans cet établissement depuis la rénovation des deux bâtiments principaux, j’espère que la prochaine étape promise par les<br /> élus sera d’aussi bonne qualité que la première. Vivement l’achat des terrains ! Quant à l’absentéisme signalé dans le commentaire précédent, Jules Ferry n’est pas le pire.<br /> <br /> Enfin, une salle de perm n’est pas un lieu d’accueil honorable du collégien en cas d’absence du professeur. Dans le privé, on sait gérer cela. C’est aussi là que se fait la différence. Il faudrait<br /> peut être que l’Education nationale évolue un peu sur ce point … par exemple un collègue ou un surveillant pourrait prendre ma classe… Pourquoi perdre cette (ces) heure(s)de cerveaux disponibles et<br /> prêts à remplir ???<br /> <br /> <br />
Répondre
G
<br /> Il est urgent que les choses bougent,car, les conditions scolaires sont effectivement déplorables au niveau des batiments, mais, aussi du nombre de professeurs absents et des heures d'études et il<br /> n'est pas normal que nos enfants restent dehors par mauvais temps, nous espérons que vos démarchent vont aboutir, qu'enfin l'éducation nationale daignent s'occuper du collège d'Auneau.<br /> <br /> <br />
Répondre